LES PAYS CELTES
Vous allez adorer l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles avec Alainn Tours !
Demandez un devis

Nan Shepherd est un auteur de sexe féminin, native des Cairngorms en Ecosse, et qui a marqué la première moitié du siècle passé pour de très bonnes raisons :

- Comme auteur tout d’abord puisqu’elle publia des romans et recueils de poèmes évoquant des paysages écossais et des petites communautés de la région des Cairngorms

ruthven barracks ecosse
Crédits photo: Visit Scotland

- De part sa condition de femme, exploratrice et solitaire - elle ne s’est jamais mariée, sauf à la montagne et sa terre natale. Nan Shepherd a habité 87 ans dans le petit village de West Cults à l’ouest d’Aberdeen en Écosse où une plaque commémorative a été dressée en son honneur.

- Du fait de son amour inconditionnel pour la nature et ses prêches écologiques avant-gardistes. Il faut savoir qu’au début du 20ème siècle, la plupart des récits sur les montagnes ont été écrits par le sexe masculin qui s’attelait à raconter ses quêtes « viriles » dans ces régions solitaires du Nord-Est de l’Ecosse.

Dans son œuvre, Nan invite plutôt à ne pas marcher « sur », mais « dans » la terre nourricière. Elle nous convie à déambuler sans but et à admirer la beauté simple du monde. Chez elle, il n’y a pas d’ambition, ni de désir de briller…

Ses déambulations paisibles et sans but précis laissent à réfléchir, elles donnent l’envie de plonger dans l’un de ses livres à ciel ouvert…

Dans son célèbre ouvrage « La Montagne Vivante », Nan nous parle précisément de ses longues marches dans les Cairngorms, une chaine de montagnes des Highlands en Ecosse.

paysage cairngorms
Crédits photo: Visit Scotland

Elle y a croisé toute sa vie des gens « vrais » au détour des chemins : des skieurs, des randonneurs, des grimpeurs et des ouvriers agricoles aux conditions de vie parfois précaires. Marcher et écrire humblement sur la nature furent ses occupations préférées. Son chef d’œuvre écrit en 1940 ne fut publié qu’en 1977, oublié dans un tiroir par son auteur.

Encore aujourd’hui, l’activité plus répandue dans le Parc National des Cairngorms - créé en 2004 - reste la randonnée à pied, à VTT, en 4X4 ou à cheval au milieu de paysages variés et étendus : montagnes (« munros »), lochs, rivières, faunes sauvages, villages et distilleries, châteaux et manoirs perdus ponctuent l’horizon.

cairngorms highlands
Crédits photo: Visit Scotland

Il est toujours émouvant de penser que nos pas dans les Cairngorms peuvent nous mener dans ceux de Nan Shepherd. L’auteur a parcouru les bords des nombreux lochs et s’est certainement arrêté quelques instants devant Drumin Castle près de Glenlivet, un château tour dont il ne reste que deux pans de mur et qui fut construit par le fils de Robert II, surnommé le « Loup de Badenoch ». Un sanglant personnage qui incendia des cathédrales et des abbayes pour se venger de l’église qui lui refusa l’annulation de son mariage avec son épouse légitime.

D’autres édifices historiques sillonnent la région des Cairngorms comme le Musée MacPherson qui abrite des objets du clan et aussi les Ruthven Barracks, une caserne de garnison près de Kingussie et où les derniers soldats jacobites se rassemblèrent au lendemain de la bataille de Culloden (1746) avant de se dissoudre.

Ruthven barracks
Crédits photo: Visit Scotland

Ajoutons encore quelques manoirs et châteaux remarquables comme celui de Balmoral Castle - la résidence estivale de la famille britannique - ou celui de Braemar Castle dont les impressionnants donjons et tourelles restent ouverts au public. Habité par un lord fantôme du clan Farquharson, on dit que certains visiteurs ont senti l’odeur de sa pipe et entendu aussi le son d’une Cornemuse.

Les moutons qui broutent tranquillement dans les prairies alentours n’en ont cure, ils profitent du grand air et du silence. Observons sans faire de bruit, comme Nan, il faudra parfois se contenter d’être muet : pas de bruits inutiles, d’ondes négatives qui polluent notre rapport à la nature, seul le bruit de nos pas dans l’herbe ou la bruyère se fera entendre…

C’est peut-être ce silence qui nous permettra d’apercevoir dans les forêts antiques du parc national quelques uns des animaux sauvages innombrables qui les peuplent, ainsi des rennes, des chevreuils et des lièvres, des écureuils roux et même des chats sauvages. Il n’est guère étonnant qu’à l’époque des clans, beaucoup de châteaux et de manoirs furent d’abord des pavillons de chasse dans cette région giboyeuse.

renne cairngorms ecosse
Crédits photo: Visit Scotland

Nan a respecté ce règne animal, elle a fuit les foules pour pouvoir les observer sans geste parasite : « par une opération aussi simple que le fait de bouger la tête, on peut faire apparaître un monde différent ».

Liens utiles :
https://www.visitscotland.com/fr-fr/see-do/landscapes-nature/national-parks-gardens/cairngorms/
https://blog.alainntours.fr/rennes-cairngorms-ecosse.html

On imagine aussi l’écrivaine dans ses lourdes jupes, assise à la tombée de la nuit devant sa toile de tente et son réchaud à gaz, revêtue d’une lourde veste en tweed et de collants chauds, la tête levée vers le ciel étoilé des Cairngorms et ses points hypnotiques.

C’est que le Dark Sky dans le parc national - notamment près de Glenlivet et Tomintoul - constitue un spectacle bien connu. Ici aussi, pas de pollution sonore et encore moins de pollution lumineuse.

Lien utile :
https://www.cairngormsdarkskypark.org/

« Plus tard, le soir, le ciel est devenu d’un profond bleu ardoise, identique à celui qui baigne maintenant la base des montagnes, et leurs sommets enneigés avec leurs tentacules pendants, qui flottent dans l’espace »

Pour tous ceux qui aiment les activités de plein air et qui sont prêts à mettre leurs portables en veilleuse, les paysages des Cairngorms constituent un terrain de jeu inépuisable : la région compte des stations de ski réputées comme Glenshee, The Lecht, ou encore CairnGorm Mountain à plus de 1200 m d’altitude.

Lien utile :
https://blog.alainntours.fr/ski-en-ecosse.html

parc national des cairngorms

L’escalade mixte (glace, roches et neige) est reine sur la rude chaîne des Cairngorms qui rassemble des sommets tels que ceux de Cairn Gorm (1245 m), Braeriach (1296 m) ou encore Ben Macdhui (1309 m) dont la reine Victoria fit l’ascension en 1859 ; la neige peut y rester jusque tard durant l’été et les vents y soufflent souvent en rafales. Le massif offre toutefois des voies de toutes difficultés plus courtes que celles du Ben Nevis selon les spécialistes.

L’été, dans les rivières ou des lacs d’eau douce, les habitants et les touristes s’adonnent à la pêche, au canoë, à la voile légère ou à la planche à voile au milieu des canards et des cygnes.

Le Loch Morlich présente une plage de sable fin et un paisible sentier de 6 km le long sur lequel on peut se dégourdir les jambes sans risque. Forêts de pins luxuriantes, vue sur les sommets encore enneigés en arrière-plan, eaux cristallines (mais fraiches), c’est une nature à la force tranquille qui s’offre aux voyageurs (toujours si peu nombreux).

Partout où elle allait, Nan s’est sentie chez elle dans ces lieux austères et magnifiques à la fois. Le plus souvent seule au monde lors de ses randonnées, elle a aimé ces paysages rudes et familiers du nord de l’Ecosse.

Musée Cairngorms vu du ciel
Crédits photo: Visit Scotland

D’une modestie à toute épreuve, les cheveux ceins dans un bandeau, un sourire à peine prononcé et le regard plongé dans ses pensées, le visage de Nan Shepherd est représenté depuis 2016 sur le billet de 5 £ de la Royal Bank of Scotland.

Un bel hommage (tardif) du pays tout entier pour cette vagabonde du Massif des Cairngorms

Cet article a été écrit par

Hervé ROUXEL

Conseiller Voyages Alainn Tours & Collaborateur
Spécialiste Circuits Individuels Sur Mesure, Ecosse et Pays de Galles

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Pourquoi choisir Alainn Tours pour voyager dans les Pays Celtes ?

Partagez cette page!