LES PAYS CELTES
Vous allez adorer l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles avec Alainn Tours !

Le cheval et les pays celtes, c’est une grande histoire d’amour…il faut dire que cette relation date de plus de 2500 années et qu’entre temps, de multiples races endémiques sont apparues dans cette partie de l’Europe.

Au Royaume-Uni, les chevaux sont aussi sacrés que les vaches en Inde…et pas seulement dans le cœur de la reine d’Angleterre et de la Princesse Anne - sa fille qui fut intégrée un temps dans l’équipe Olympique de sauts d’obstacles.

Autre royale anecdote…lors de sa visite au haras national irlandais de Tully dans le comté de Kildare, la reine Élisabeth II leva le voile sur une curieuse sculpture : une drôle de sphère creuse, composée de signes du zodiaque, de constellations et d’un poulain qui représente en fait le lien tissé entre le haras et la royauté depuis 112 ans.

Poney du Connemara

Le haras national de Tully - comté de Kildare

Ce lieu attire des milliers de badauds et de passionnés [un peu comme en Slovénie les écuries de Lipizzans] ; il fut créé par William Hall Walker, un colonel charismatique qui servit en Inde dans l’armée de sa Gracieuse Majesté. Ce dernier développa une fascination pour les philosophies orientales et acheta le domaine de Tully, réputé pour la qualité de ses sols calcaires. Aujourd’hui encore, le haras et ses jardins japonais conçus par les artisans Tassa Eida et son fils Minoru, portent la marque de ce personnage original : à titre d’exemple, la petite histoire raconte que le colonel Walker enregistrait méticuleusement la date et l’heure de naissance de ses poulains, afin d’établir leur thème astrologique. S’il les jugeait nés sous une étoile défavorable, les poulains étaient immédiatement vendus !

A la demande de ce même personnage, les lucarnes des écuries étaient installées de telle sorte que les chevaux puissent admirer la lune et les étoiles…Un rêveur on vous dit…

Cheval

Des origines celtiques avérées

Les envahisseurs celtes - rattachés aux peuples indo-européens - amenèrent avec eux des races de chevaux croisées par la suite avec des équidés espagnols et orientaux. Nombre de légendes mettent en lumière l’importance de cet animal apprécié par les dieux et les nobles, de même les fouilles archéologiques menées dans les tombes et tumulus.

Newgrange, Boyne Valley, Irlande

A titre d’exemple dans la mythologie celte irlandaise, un cheval blanc rapide comme l’éclair est associé à la déesse galloise Rhiannon, cette dernière, accusée injustement d’infanticide par le Prince de Dyved, fut condamnée à se faire chevaucher par les hôtes du palais durant sept ans ; elle fut assimilée à une déesse-jument chargée d’emporter les âmes au royaume des morts. Une étrange histoire à n’en point douter…

Pur-Sang Anglais, Poney Connemara et Hunter

Par la suite, les Normands anglais prirent le relai pour créer des races d’équidés plus puissantes destinées aux travaux de la ferme et à la chasse, tandis qu’au XVIIIème siècle - et de multiples croisements ultérieurs - apparut le fameux Yearling. Un Pur Sang anglais sélectionné pour ses aptitudes à la vitesse dans les courses hippiques et compétitions de sauts d’obstacle.

N.B : Il est à noter que l’Irlande se positionne à la 3ème place des pays producteurs de purs-sangs au monde !

Cheval, Irlande

Nul doute que face au petit ventre rebondi du Poney Connemara, ce noble cheval ne joue pas dans la même cour :

Inscrit dans la catégorie des poneys et non des chevaux, le Poney Connemara a néanmoins toute notre sympathie et se trouve adulé à juste titre également par les plus jeunes cavaliers. Sa rusticité, sa taille* et son adorable caractère en font un vrai « poney de famille ».

*moins de 1,48 m au garrot

Tous les centres équestres irlandais ont recours à ce poney sympathique afin d’initier les jeunes pouces aux cours d’équitation ou à les encourager à pratiquer de magnifiques balades dans les campagnes irlandaises.

Paysage du Connemara, Irlande

A voir aussi notre article sur les poneys en Ecosse.

L’Irish Sport Horse quant à lui - communément appelé le Hunter* Irlandais - est une race de cheval sportive crée au Moyen-Age et qui fut particulièrement appréciée pour la chasse à courre. Rapide, endurante et calme, l’espèce est capable de porter un cavalier durant de longues heures de traque.
*d’où son nom de Hunter

L’Irlande reste encore adapte de la vénerie, particulièrement pour la chasse aux cerfs présents dans les campagnes et forêts. De nombreux témoignages de cette pratique sportive pratiquée par les nobles existent dans les châteaux et musées, il suffit de déambuler les yeux accrochés aux peintures et gravures. Nous avons d’ailleurs tous en mémoire ces illustrations de « style anglais » mettant en scène des histoires de gentlemans campagnards empêtrés leurs jolies bottes de cuir au milieu du XIXème siècle.

Enfin, le « Kerry Bog » est une race ancestrale de poney qui fut, par le passé, utilisée pour le transport de la tourbe. Originaire du comté de Kerry, cette race fait partie du patrimoine irlandais depuis 2012.

Kerry Pog, Irlande

A l’heure actuelle en Irlande, ce ne sont pas moins de 30 champs de courses et 500 concours hippiques organisés chaque année qui rendent hommage à cet animal à quatre pattes. Ceci sans compter les foires qui se tiennent également dans le pays telles que celle de Puck à Killorglin.

La légende de Puck est celle d’un petit Farfadet un tantinet rebelle qui s’amusait à faire des tours aux voyageurs.

Lutin malin et espiègle, il effrayait les jeunes filles et bousculait les vieilles dames en se transformant en cheval noir aux yeux jaunes enflammés et à la crinière sauvage…pas sûr que ça soit très marrant tout de même…

Des festivités à l’honneur

Ces festivals équestres célèbrent l’amour inconditionnel du peuple irlandais pour le cheval ; les trois plus connus étant ceux de Clifden, Ballinasloe et bien évidemment Dublin.

« The October Fair of Ballinasloe » est la foire aux chevaux la plus ancienne et la plus importante d’Irlande, mais aussi l’une des plus célèbres d’Europe. Napoléon y aurait acheté un cheval dit-on ! Elle dure une grosse semaine et rassemble plus de 1 000 équidés qui cherchent preneur dans un immense champ.

Le « Clifden Connemara Pony Show » quant à lui se déroule chaque année au mois d’août. L’événement remonte à 1924 et attire des visiteurs du monde entier venus admirer des centaines de poneys du Connemara. Démonstrations, spectacles, concours de modèle et allures… Clifden, tranquille petite bourgade irlandaise, devient alors LA Mecque du poney avec un spectacle haut en couleurs…

JPEG - 241.2 ko

Le Dublin Horse Show fait également partie des traditions ancestrales de Dublin depuis 1868, il a été réitéré chaque année jusqu’à aujourd’hui !

Point phare de l’été à Dublin, cette compétition permet d’admirer les plus beaux spécimens mondiaux que ce soit sur du plat ou des obstacles. Des ventes aux enchères sont également proposées durant l’événement, tout comme des concours du plus beau spécimen, mais pas sûr que le quidam moyen ait accès aux tribunes VIP…

Alainn Tours propose un certain nombre de séjours et d’escapades à Dublin et dans les environs, l’occasion de pouvoir assister à cet événement phare. De la même façon vous trouverezd’autres récits sur le blog.

Centre ville de Dublin, Irlande

Où pratiquer plus simplement ?

Heureusement, il existe des centres équestres accessibles à tous et pas seulement aux cavaliers émérites et acquéreurs potentiels dont les poches seront vraisemblablement plus garnies…sans vouloir préjuger bien sûr.

Dans les montagnes de Dublin, sur une superficie d’environ 3 000 acres en surplomb de Dublin, le centre équestre familial baptisé Paddocks Riding Centre accueille un grand nombre de nos amis à quatre pattes. Un lieu idéal pour se changer les idées et profiter de leçons d’équitation, d’une excursion de quelques heures dans les montagnes de Dublin, tout en profitant de la vue imprenable et du paysage magnifique. Avancé ou débutant, adulte ou enfant, tout le monde peut venir !

Randonnée équestre en Irlande

Près du village de Saggart, au pied des montagnes de Dublin, le Coolmine Equestrian Center est conçu comme une ferme familiale et offre une superbe vue sur la capitale irlandaise, la baie et le nord. Ce centre équestre a été récompensé par les normes de sécurité, l’assistance clientèle et l’approbation touristique de BHS, AIRE et Failte Ireland. Il organise régulièrement des spectacles, des ateliers et même des rééducations pour les chevaux blessés, ainsi que des séjours équestres pour les plus jeunes pendant les vacances scolaires. Ici, chiropraticiens, maréchaux-ferrands et moniteurs d’équitation sont tous aux petits soins.

Equitation sur la plage, Sligo, Irlande

Et pour les plus jeunes, parler en anglais à son cheval, voilà de quoi briller auprès de ses camarades à la rentrée !

Nous terminerons ces suggestions de loisirs équestres avec une adorable randonnée de 4 jours dans les paysages naturels de la région Est du comté de Clare en Irlande. Le périple s’effectue en boucle au départ d’un ancien cottage…avec un âne. Une expérience simple et ludique à vivre en famille avec de jeunes enfants.

Nourrir les Anes, Clare, Irlande

Mais que l’on se rassure, l’animal ne porte jamais personne, seulement le pique-nique et il reçoit en prime des montagnes de câlin. ! Découvrez notre circuit en famille avec des balades à dos d’âne en Irlande.

Cet article a été écrit par

Fabienne GORIN

Conseillère Sénior - Voyages Alainn Tours
Spécialiste Circuits Individuels & Séjours Actifs Irlande

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Pourquoi choisir Alainn Tours pour voyager dans les Pays Celtes ?

Partagez cette page!