LES PAYS CELTES
Vous allez adorer l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles avec Alainn Tours !

Tout au sud de l’Irlande, à 8km de West Cork, se trouve une petite île idyllique, couverte de bruyère, d’ajonc et de fleurs sauvages. Ses murs en pierre sèche serpentent sur les flancs des collines, entre mégalithes et églises en ruines.

Ses falaises abruptes cachent de ravissantes baies aux eaux cristallines. Son climat doux et sa situation géographique en font un paradis pour les oiseaux migrateurs et la petite communauté d’humains qui y vivent à l’année. Bienvenue à Cape Clear !

Cape Clear, ou l’île de saint Ciaran

Cape Clear est la terre habitée la plus au sud de l’Irlande. On y accède en ferry depuis Baltimore ou Schull en 40 minutes. Depuis la mer agitée, les falaises noires à l’horizon paraissent assez menaçantes, mais cette impression s’efface très vite lorsque le bateau pénètre par un étroit couloir dans Trá Chiaráin, ou le port nord.

Cape Clear
Crédits photo: Geograph.ie Colin Park

Un restaurant et un petit magasin accueillent les arrivants au bout de la jetée. Au soleil et à l’abri du vent, il fait bon. Un léger parfum de noix de coco nous parvient aux narines, émanant des buissons jaunes d’ajonc en fleur. De quoi s’imaginer dans les tropiques !

En posant le pied à terre sur Cape Clear, l’une des premières choses que l’on aperçoit est le puit de saint Ciaran, le saint patron local. La légende veut qu’il soit né sur l’île et fasse partie des premiers prêcheurs du christianisme en Irlande avant saint Patrick. Les habitants de Cape Clear se réunissent au puit chaque année le 5 mars pour le célébrer.

Vivre sur « Cape »

Cape Clear possède 120 habitants dont la plupart parlent anglais et gaélique. L’histoire et les traditions de cette communauté sont précieusement conservées au Heritage Center, ancienne école transformée en musée.

L’été, la population est élargie par des adolescents de toute l’Irlande qui viennent passer quelques semaines au gaeltacht, ou commune gaélique, pour améliorer leur connaissance de la langue nationale. Les habitants adorent raconter des anecdotes de la vie insulaire aux visiteurs : au pub, au musée, ou en vous promenant sur les sentiers, vous vous retrouverez vite à bavarder avec tout le monde !

Cape Clear, paysage
Crédits photo: Geograph.ie, Colin Park

Un paradis ornithologique

A la fois isolée et proche du continent, Cape Clear est idéalement située sur le parcours des oiseaux migrateurs : c’est l’un des meilleurs repaires ornithologiques d’Irlande. Amateurs et scientifiques fréquentent régulièrement le Cape Clear Bird Observatory pour admirer et recenser les centaines d’espèces qui nichent sur l’île, dont des guillemots, des cormorans et des océanites tempêtes.

La faune marine est aussi particulièrement riche : baleines, tortues, dauphins et requins sont régulièrement aperçus dans les parages.

Observation baleine au large

Que voir et que faire à Cape Clear ?

Comptez environ 3 heures pour faire le tour de Cape Clear à pied. Vous pourrez voir des pierres dressées mégalithiques, une tombe à passage vieille de 5000 ans et le fort d’O’Driscoll, qui tient encore debout malgré l’assaut des boulets de canons qu’il a subi dans les années 1600.

Au loin se dresse Fastnet Rock et son célèbre phare, construit au début du 20e siècle l’aide de blocs de granit venant de Cornouailles. Fastnet est surnommé « la larme de l’Irlande » car c’était la dernière chose que de nombreux émigrés irlandais purent apercevoir depuis le paquebot les emportant loin de leur île, souvent pour toujours.

Cape Clear, Fastnet Rock
Crédits photo: Esordel

Pour une petite île, Cape Clear offre un nombre conséquent d’activités. Louez des kayaks pour explorer les eaux turquoise depuis le port sud. Visitez les chèvres de la ferme Cléire Goats, dont le lait est transformé en de délicieuses glaces et fromages. Ou venez au mois d’août durant le Cape Clear Storytelling festival, un rendez-vous annuel regroupant des conteurs du monde entier !

Cape Clear pratique

Accès : l’île de Cape Clear se trouve à 40min en ferry depuis le village de Baltimore, lui-même à environ 100km de Cork (1h40 en voiture).

C’est une étape idéale à ajouter à votre circuit dans le sud-ouest de l’Irlande.

Cet article a été écrit par

Violaine Malié

Conseillère voyages Alainn Tours
Spécialiste Circuits Individuels Irlande, Ecosse

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Pourquoi choisir Alainn Tours pour voyager dans les Pays Celtes ?

Partagez cette page!