LES PAYS CELTES
Vous allez adorer l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles avec Alainn Tours !

Avril 2014, troisième long séjour au cœur de cette cité historiquement connue comme étant la plus Industrielle de l’Écosse … Glasgow, une ville énigmatique, qui me fascine. Serait-ce parce-que, toujours sensible aux injustices ou préjugés, je me sentais un devoir de comprendre sa véritable identité et pourquoi elle fût si longtemps boudée ? ou tout simplement curieuse, je souhaitais connaitre son fonctionnement pour évaluer son intérêt ?

Glasgow : un passé épique

C’est à partir du XVIIIe siècle que Glasgow, de par sa situation stratégique le long de la rivière Clyde, prend une importance considérable dans le commerce transatlantique. Au XIXe siècle aussi, pendant la révolution industrielle, l’ingénierie et la construction navale jouent également un rôle important dans la montée de Glasgow qui, de ce fait, devient après Londres, « la deuxième ville de l’Empire britannique ».

JPEG - 128.1 ko

En parallèle avec cette popularité mondiale grandissante, Glasgow se voit toutefois qualifiée de « ville misérable ». Cette image noire, miroir des quartiers ouvriers et des conditions précaires dans lesquelles vivaient toutes ces familles porteuses de l’émergence de la ville, puis de son déclin industriel au XXème siècle, met des années à être balayée…

Glasgow : un renouveau sublimé

Glasgow actuelle, devenue l’un des centres financiers les plus importants d’Europe, se présente sous un tout autre regard. Celui d’une ville en effervescence, qui a subtilement su marier histoire et nécessités modernes, tout en gardant son identité avec une dimension humaine et un accueil très chaleureux.

Le mélange éclectique de ses architectures victoriennes, édouardiennes et contemporaines, enrichi de l’héritage de Charles Rennie Mackintosh, étonne toujours. C’est le mélange de ce passé exceptionnel et de cette créativité omni-présente qui donne à Glasgow son allure unique et avant-gardiste. D’un quartier, d’une rue, d’un édifice à un autre, les magnifiques façades historiques côtoient agréablement l’acier et le verre des périodes Art Nouveau et modernes. Ses conviviaux quartiers piétons aux multiples sculptures forment le reflet de cette atmosphère trendy et dynamique qui lui est propre.

JPEG - 221.4 ko

Glasgow mérite d’avoir été nommée Capitale britannique de l’Architecture et du Design en 1999, après avoir reçu le titre de Ville Européenne de la Culture, en 1990. 2014 la voit s’afficher sportivement cette fois au cœur des jeux du Commonwealth, quelle versatilité ! Glasgow à en effet de quoi étonner !

Glasgow : une destination pour tous

Outre les quartiers de l’East End, connus pour la très réputée cathédrale St Mungos et son musée et son voisin Glasgow Necropolis - équivalent du cimetière Père Lachaise parisien,

JPEG - 81.5 ko


JPEG - 199 ko

j’ai fait de riches découvertes, tant architecturales que culturelles, à bord du Citysightseeing bus.

Découverte de Glasgow en bus touristique

Avec intérêt, j’ai visité le Palace People - premier espace public donné à la population de la ville par l’évêque de Glasgow en 1450- avant de poursuivre vers l’émergent Merchant City aux multiples restaurants et rénovations diverses.

JPEG - 181.8 ko

Le centre de Glasgow trépidant d’activités commerciales et culturelles regorge de visites uniques à l’histoire de la ville. Je parle notamment de quelques uns des lieux-héritages Charles Rennie Mackintosh - Glasgow School of Art et le Willow Tea rooms – sans oublier la Galerie of Modern Art, et de beaux quartiers tels que Blythswood Square, ancien siège du " Scottish Automobile Club " devenu hôtel 5*, ou encore Buchanan Street.

JPEG - 317.5 ko


JPEG - 229.9 ko

En 20 minutes à pied de Georges Square, situé au centre de Glasgow, j’ai ensuite arpenté les rues du quartier résidentiel et " trendy " de West End, avant de visiter le fameux Kelvingrove Museum, ses jardins et ses quartiers et lieux de visites alentours, qui à eux seuls meublent deux belles journées de visite !

Kelvingrove Art Gallery and Museum

Kelvingrove est pour moi le plus impressionnant des quelques 20 musées qui glorifient Glasgow.

Pour rejoindre le Kelvingrove à pied du centre, on traverse la passerelle qui relie le cœur de Glasgow à sa partie Ouest, coupée par une autoroute. Première surprise, et bien qu’accompagnée des bruits, de l’air et de l’atmosphère d’une cité, je parle là d’une véritable balade citadine ... L’impression de laisser derrière soi la ville urbanisée pour se retrouver au portes d’une autre ville, celle des quartiers chics d’antan, en chemin vers des découvertes d’une autre époque...

JPEG - 351.4 ko

Au coin de grandes avenues urbaines, on découvre de véritables petits havres de paix. Des espaces verts et des rues reposantes bordées d’élégantes maisons .. je pense là aux quartiers de Woodside, et Claremont Terrace qui précèdent les abords du parc de Kelvingrove.

Maisons-Victoriennes_West_End_Glasgow

Traversés par la rivière Kelvin, les jardins Kelvingrove Park ouvrent vers les serres victoriennes impressionnantes du Botanic Garden, le Huntarian Palace et surtout mon favori, le Kelvingrove Art Gallery and Museum. Dépeint dans de nombreuses brochures touristiques, ce magnifique édifice présente de belles façades victoriennes construites de briques rouges, et un intérieur grandiose et lumineux.

Ouvert tous les jours et accessible pour tous – eh oui, l’entrée est gratuite ! – le Kelvingrove Art Gallery and Museum permet d’appréhender une multitude de thématiques culturelles les plus éparses.

JPEG - 249.8 ko

Une collection unique de plus de 8000 objets travaille nos sens, notre regard, notre ressenti, et se fragmente en 22 expositions. Hommes, femmes, grands parents, parents, enfants, quelles que soient les origines et aspirations de chaque visiteur, et quel que soit leur âge, il est impensable de rester insensible au Kelvingrove Art Gallery and Museum, site aux multiples inspirations.

Au rez-de-chaussée je découvre, entre autres, l’art en perspective suivi d’une exposition originale et unique de masques « miroirs » des expressions ».

JPEG - 226.1 ko

Au passage, d’autres medium d’inspirations d’Orient et d’ailleurs (précieuses sculptures, objets d’art français et hollandais, inventions uniques...) m’interpellent...

JPEG - 206.4 ko

Peu après, une introduction au mouvement Glasgow style - art, artisanat et industrie - et son impact sur les relations sociales et industrielles, sur la décoration d’intérieure, m’en apprend un peu plus sur le célèbre designer & architecte Charles Rennie Mackintosh.

JPEG - 197.1 ko

Un peu plus loin la thématique sur nos modes de vie et leurs influences sur le monde nous ouvre les yeux sur des sujets insolites et des expositions de toute beauté, telle que la finesse des minéraux. On parle aussi des créatures du passé avec des expositions sur les dinosaures, les reptiles, les faunes et flores disparues de l’Écosse et celles à préserver, d’Égypte ancienne, d’inventions diverses, de l’histoire de Glasgow,...

Musée Kelvingrove, Glasgow, Ecosse


JPEG - 203.4 ko

Après une longue journée de découverte, la tête pleine de nouvelles images et de connaissances multiples, je prends le chemin retour vers le cœur convivial et dynamique de la ville.

JPEG - 284.2 ko

Avant d’aller déguster chez Sarti quelques plats bien trempés de tout le savoir-faire et la table raffinée digne d’une vrai ’mama Italienne’, je profite d’une petite pause douillette dans l’hébergement de charme que je viens de dégoter...

JPEG - 174.6 ko


JPEG - 189.4 ko

Chambre et salle de bain somptueuses, salle de petit déjeuner stylisée et colorée de la galerie d’art qu’elle expose ... quoi demander de mieux ? Culture, détente, charme, accueil chaleureux, accès facile à pied, en bus, en métro ou en taxi, Glasgow offre un juste milieu entre tranquillité, vie trépidante à portée de main, une sélection sympathique de galeries, musées et boutiques, des restaurants, pubs et cafés aux allures victoriennes, Art nouveau ou tout simplement branchés ... Glasgow est sans aucun doute une destination à découvrir, tester, partager ou re-découvrir tout simplement !

A ne pas manquer à Glasgow :

Glasgow Science Centre : Plus de 300 attractions disponibles, expositions ateliers... A découvrir en famille !
En savoir plus

La Galerie d’Art moderne : Expositions temporaires ou permanentes d’artistes contemporains - La galerie est située en plein cœur de Glasgow

Clydebuilt - Scottish Maritime Museum : un incontournable pour les passionnés d’histoire et de mer

Cet article a été écrit par

Corine LEDANOIS

Co-fondatrice Alainn Tours
Management, projets de Communication & Développement Agence

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Pourquoi choisir Alainn Tours pour voyager dans les Pays Celtes ?

Partagez cette page!