LES PAYS CELTES
Vous allez adorer l’Irlande, l’Ecosse et le Pays de Galles avec Alainn Tours !

L’Irlande est un paradis pour les amoureux de sports et de nature ! Découvrez la sélection d’Alainn Tours : 5 activités de plein air à tester en Irlande !

Demandez un devis

Le surf

HawaÏ, Californie, Australie, Indonésie…sont quelques unes des destinations qui nous viennent à l’esprit lorsqu’on évoque le surf et ses clichés.
Durant les années Beach Boys aux Etats-Unis (1960-70), la caricature allait bon train : surfeurs dégingandés et bronzés avec tignasses blondes décolorées, filles aux jambes interminables et ventres plats sur les plages de sable fin, Margarita à gogo au comptoir des bars la nuit tombée…

A la fin des années 1970, le surf a peut-être gagné en sagesse et les pratiquants sont allés tâter de nouvelles vagues outre Atlantique, notamment dans les eaux vivifiantes irlandaises. Tom Curren* par exemple a réalisé quelques sessions sur le spot de Bundoran au Sud du comté de Donegal et terminé de mémorables soirées accoudé au comptoir du Maddens Bridge Bar en sirotant sa Guinness.
*surfeur professionnel californien, plusieurs fois champion du monde

Sur le Wild Atlantic Way, les surfeurs n’ont pas forcément cette culture des pratiquants invétérés « cools » et désœuvrés comme ceux évoqués dans le livre de William Finnegan « Jours Barbares, une vie de surf » (prix Pulitzer 2016).

Surf Sligo Coast
Crédits photo: Tourism Ireland

Ici - et même si la vague à ses règles et ses codes - les irlandais n’iront jamais vous traiter de Kook* lorsque vous essayerez d’effectuer - tant bien que mal - votre départ de ride à proximité de leurs planches.
*surfeur médiocre

Pour les apprentis Waveriders – c’est à dire la majorité d’entre nous - désireux de s’initier quelques heures sans beaucoup de risques avec de l’eau à mi-corps, il existe de nombreuses écoles-clubs déployées le long de l’Atlantique Way sur des spots reconnus : Lislary, Streedagh, Mullaghmore, Rossnowlagh, Donegal…

Sur l’Atlantic Way, la Mecque irlandaise du surf reste sans conteste la petite ville de Bundoran évoquée auparavant et célèbre pour sa vague nommée The Peak, tandis qu’en poussant jusqu’au spot de Mullaghmore, on trouve une superbe gauche réputée brutale où les Gremlin (amateurs) se contenterons du spectacle vu des falaises.

Mullaghmore, Irlande

Un autre spot reconnu est celui de Easkey au sud dela ville de Sligo, qui tire son nom de la fameuse surfeuse locale Easkey Britton, mais aussi Enniscrone et Strandhill où l’on en profitera pour s’offrir un bain d’algues au Voya Seaweed Baths.

Surf, Easkey Irlande
Crédits photo: Unsplash

Plus bas sur cette Surf Coast de l’ouest de l’Irlande, Mayo, Clare ou l’île d’Achill, constituent d’autres lieux mythiques ou l’on peut tâter la vague. La liste n’est bien sûr n’est pas exhaustive.

Surf sur la vague d'Aileen Clare

Pour ceux qui n’ont pas l’âme de surfeurs, et qui veulent goûter à des plaisirs plus simples, la région de Sligo – située entre Mayo et Donegal – est également idéale pour tous types d’activités à pratiquer seul, en couple, entre amis ou en famille...

Golf, équitation, pêche, randonnée pédestre, en vélo, sorties en bateau en mer et sur lac, canoë, kayak, paddle boarding, varape, vols privés, et toutes les activités liées à la détente ( yoga, pilates etc .) ou au culturel (ateliers musique ou danse, tous types d’activités à pratiquer seul, en couple, entre amis ou en famille...).

Le vélo sur les îles Aran ou sur les Greenways

L’Irlande est une destination de cyclotourisme par excellence du fait de ses paysages multiples, de l’intérêt culturel de cette terre de légendes (châteaux, lacs, forêts) et de la bienveillance des irlandais pour tout ce qui se rattache à l’accueil des touristes.

Balade à vélo en Tandem en Irlande du Nord
Crédits photo: NITB

Il est bien sûr impossible de balayer ici l’ensemble des itinéraires envisageables pour partir à l’assaut de cette île dont le pourtour complet atteint plus de 2 200 kilomètres. Sur les routes régionales et locales de l’intérieur, il faut se munir de cartes et d’un GPS pour ne pas avoir à déranger sans cesse l’agriculteur du coin - au demeurant fort sympathique – et ce d’autant que la densité de la population n’excède pas les 67,7 hab./km2.

Parmi nos recommandations essentielles :

- plutôt que de vous fracasser le dos ou de supporter le poids de lourdes sacoches à l’arrière, sachez qu’Alainn Tours organise le transport de vos bagages d’une étape à l’autre
- penser à vous munir de vêtements adaptés pour affronter les rafales de vent et les pluies fines qui sévissent toute l’année, même en été (pourquoi croyez-vous que l’Irlande soit si verte ?!)
- le casque reste un couvre-chef indispensable car les routes sont parfois abruptes et les moutons peu respectueux du code de la route

Vélo, Irlande
Crédits photo: Tourism Ireland

Parmi les pistes cyclables, celles des Greenways sont réputées. Formée de quatre tronçons, la piste Greenway Irlandaise située aux alentours de Westport, dans le Mayo, à l’ouest de l’Irlande, est très connue. Tracée sur 42 km le long d’une ancienne voie ferrée reliant Wesport à l’île d’Achill, elle est restée à l’écart des grands axes de trafic.

Sortie en famille à vélo sur le Western Great Greenway, Irlande
Crédits photo: © Mulranny Park Hotel

Randonneurs et cyclistes s’y croisent au milieu de bois, de vertes prairies et de petites collines qui forcent parfois à changer de braquet et à écraser un peu la pédale !

En partant de Westport, remisez un instant votre vélo pour découvrir l’un des plus beaux manoirs géorgien du pays, Wesport House bâti par la descendance du célèbre pirate en jupon et si bien nommée, Grace O’Malley.

Comté de Mayo, Irlande, Westport House
Crédits photo: Westport House

Il ne faut pas manquez pas non plus la station balnéaire de Mulranny et ses fameuses plages de galets, ainsi que la charmante chaumière The Greenway Antiques & Book Store où se trouve rangé – si l’on peut dire - un bric-à-brac indescriptible de livres anciens et d’objets d’art. Des curiosités que certains aimerons à qualifier de « ramasse-poussière » à poser sur le coin de la cheminée.

En chemin, Newport et son viaduc de grès rouge à 7 arches, ainsi que la maison ancestrale de la princesse Grace de Monaco à Drimurla, font partie des incontournables.

La bâtisse en ruines aurait appartenu au grand mère paternel de Grace et celle-ci en fit l’acquisition en 1976 pour la restaurer. Malheureusement, et comme nous le savons, cette dernière décéda tragiquement dans un accident de voiture en 1982 et le projet resta en l’état.

Au bout du Great Western Greenway se trouve l’île d’Achill, déjà évoquée dans l’un de nos précédentes chroniques et dont vous trouverez ici le détail.

Comté de Mayo, Irlande, Achill Island
Crédits photo: Failte Ireland

Pour d’autres itinéraires, car il y en a tant et tant d’autres…N’hésitez pas à consulter le site de Cycle NI pour trouver de courtes, moyennes ou longues distances, surtout en Irlande du Nord.

Randonnée en Irlande

Comme le vélo, la randonnée à pied permet de prendre le temps d’apprécier en toute tranquillité les merveilles proposées par « l’île Emeraude ».

Randonnée Killarney National Park
Crédits photo: Tourism Ireland

L’Irlande bénéficie de nombreux sentiers balisés, connus et répertoriés, et la diversité des paysages traversés permet de toujours trouver « chaussure à son pied ». Robuste de préférence et à compléter par la liste des accessoires indispensables : sac à dos, Kway, gourde, cartes etc. Alainn Tours avait déjà rédigé par le passé un article à ce sujet répertoriant 4 itinéraires de toute beauté-

-  le Kerry Way (214 km)
-  le Wicklow Way (129 km)
-  le Cavan Way (26 km)
-  le Gobbins Cliff Path

Randonnée Irlande, sac
Crédits photo: Unsplash

La liste est loin d’être exhaustive et on pourrait encore y ajouter La Chaussée des Géants, Glen Walk et Dingle Way, Burren et Kerry Way
L’Office du Tourisme irlandais a d’ailleurs mis en ligne un guide particulièrement intéressant pour trouver le circuit de randonnée de son choix accompagné d’informations pratiques.

Colonnes plates, Chaussée des Géants, Irlande

Les adeptes de la formule pourront même se rendre sur différents festivals de marche organisés sur quelques journées dès le printemps par des guides professionnels heureux de faire découvrir la flore et flore locale.
A titres d’exemples on peut citer le Festival du Connemara Mountain Walking Festival (mai) ou celui encore de Wicklow (oct.)…Interrogez nos conseillers dès maintenant pour un projet 2021 …

Glendalough Wicklow
Crédits photo: Tourism Ireland

Observer la faune et la flore marine en bateau

L’un des musts dans cette île aux 40 nuances de vert est constitué par une flore et une faune sauvage encore abondante, que ce soit sur terre comme en mer.

La vie animale est florissante dans les multiples lacs et rivières peuplées de truites, perches, brochets et saumons, tandis que dans l’océan, les dauphins, marsouins et autres espèces marines* sont omniprésents.
*baleine à bosses, rorqual, orque et même requin pèlerin…

Observation baleine au large

A proximité des côtes, des phoques aux yeux de biche peuvent être observés depuis les plages, les falaises ou à bord de bateaux de croisière. Il faut dire que les ports ne manquent pas où embarquer pour des excursions de quelques heures, particulièrement durant la belle saison.

Phoque, Irlande
Crédits photo: Wikimedia Commons

Sur les côtes rocheuses du littoral, les oiseaux marins sont eux aussi à la fête et c’est un festival permanent de plumes : goélands, mouettes, fulmars boréaux, guillemots tournoient dans les airs à nous en faire tourner la tête.

Là encore les endroits sont multiples, sans compter quelques réserves qui mériteraient à elles seules un chapitre complémentaire : Wexford Wildfowl Reserve et ses oies rieuses du Groenland, les Falaises de Moher et ses macareux moines, Rathlin Islandet ses petits pingouins, sans compter les Fous de Bassan de Little Skellig et d’ailleurs…L’Irlande est un paradis pour les ornithologues et amoureux de nature.

Skellig Island, Kerry
Crédits photo: Tourism Ireland

Certaines espèces sont là pour marquer une étape, se reproduire et nidifier en paix, avant d’entamer leur grande transhumance vers l’Europe de l’est, le Groenland ou le Canada. Il faut juste se munir d’une paire de jumelles comme lors des safaris africains, sans risquer la charge d’éléphants ou de Rhinocéros en furie.

Assister à une démonstration de chiens de berger

Les moutons et les agneaux sont partout, dans les fermes, les enclos, les prairies et les routes ; ils font partie intégrante du paysage et mieux vaut rouler au pas en campagne.

Le chien de berger n’étant jamais très loin lui non plus, il vous faudra composer avec ce fidèle gardien dont l’œil droit reste toujours rivé sur le troupeau et le gauche sur votre véhicule. Et gare à vous si vous démarrez avant qu’il n’ait finit de rassembler ses troupes !

En vérité, ces compagnons fidèles sont plein de gentillesse et la race la plus plébiscitée en Irlande reste le Border Collie réputé pour son Intelligence, sa vivace et sa dévotion à l’homme.

Border collie, chien Irlande
Crédits photo: Pxhere

On peut assister en régions rurales à des démonstrations et des concours, surtout au moment des foires à bestiaux (Cattle Faires), voir même venir effectuer un stage de quelques jours avec son propre chien tout en logeant à la ferme !

L’occasion de retrouver de la complicité avec son animal et d’assouvir les besoins de races pour qui la conduite de troupeaux est inscrite dans les gènes. Bien sûr, les propriétaires de caniches ou de Shih Tsu s’abstiendront, à moins qu’un dresseur compatissant ne propose de les entraîner avec des canards…

A titre d’exemple, voici une ferme d’élevage et de dressage en Irlande du Nord au bord de la rivière Lower Bann, près de Portglenone : Irish Sheep Dog.

Forêt de Portglenone, Irlande
Crédits photo: Unsplash

De toute façon, pour ces chiens professionnels, il faut bien compter entre 12 et 18 mois de dressage et le berger lui-même devra maîtriser l’art du sifflet pour mener à bien ce bal…Car c’est un peu une danse à trois qui s’effectue entre les moutons, les chiens et les hommes non ?

Cet article a été écrit par

Corine LEDANOIS

Co-fondatrice Alainn Tours
Management Agence & projets de Communication, Développement
Service Clients

Laissez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Pourquoi choisir Alainn Tours pour voyager dans les Pays Celtes ?

Partagez cette page!