Voyagez autrement avec Alainn Tours !
Notre blog vous invite à découvrir les trésors des Pays Celtes...

Accueil > Coups de coeur et bons plans > 2018 : l’Année de la mer au Pays de Galles

2018 : l’Année de la mer au Pays de Galles

Episode 2 : The North Wales Way - Ffordd Gogledd Cymru

Comme évoqué dans le précédent témoignage consacré à « L’Année de la Mer au Pays de Galles » qui abordait la route côtière du front ouest de cette région de Grande Bretagne : The Coastal Way - Ffordd Arfordirol
Nous avons décidé de poursuivre ce récit de voyage en parcourant un second itinéraire de ce qui constitue une trilogie consacrée à la thématique de la mer, à savoir « The North Wales Way - Ffordd Gogledd Cymru ».
Le Pays de Galles ayant décidé de mettre en avant cette année, son patrimoine maritime - planté avec une fierté toute méritée - face à l’impétueuse mer d’Irlande.

 :) Petit clin d’œil vidéo

3 itinéraires ont été officiellement référencés et bénéficieront d’une promotion renforcée cette année :

Ce second récit « The North Wales Way - Ffordd Gogledd Cymru », suit un parcours le long de la côte nord du pays compris entre l’île d’Anglesey et Rhyl.

Carte du Pays de Galles

L’île d’Anglesey

A elle seule, l’île d’Anglesey mériterait un récit particulier tant il y a faire et à dire. Reliée au Pays de Galles part le pont suspendu de Menai, c’est un sanctuaire protégé.

Pont suspendu de Menai, Anglesey, Pays de Galles

La faune et la flore y sont remarquables et quantités d’espèces menacées partout ailleurs, continuent de folâtrer ici avec insouciance : des marsouins, des dauphins ou encore des phoques blancs dont les petits – qui naissent en automne - dégringolent à toute allure dans l’eau pour apprendre à nager.

Les ornithologues viennent ici en nombre durant l’été observer des faucons pèlerins, des cormorans nicheurs, des linottes qui ont toute leur tête ou des alouettes… qu’ils se gardent bien de plumer.

De nombreuses variétés d'oiseaux dans les Pays Celtes

Les fleurs et plantes endémiques quant à elles, poussent dans les landes, les dunes de sable et les marais salants ; elles forment une toile de fond colorée du plus bel effet jusque tard dans l’année.

La nature y est admirable, épanouie et généreuse pour tous les êtres vivants qui vivent là, y compris les hommes qui produisent leurs propres légumes, champignons, poulets fermiers, canards et pintades, gâteaux au fromage… que l’on peut retrouver sur l’Anglesey Farmers Market à Menai Bridge chaque 3ème jeudi du mois.

Kitesurfing, Pays Celtes

Sous l’eau et sur l’eau, on peut s’adonner à des activités vivifiantes telles que la plongée sous-marine sur épaves ou dérouler la toile de Kite… la championne du monde Kirsty Jones originaire du Pays de Galles, vient tâter de temps en temps la vague sur ces lieux.

Le Château de Beaumaris

L’une des caractéristiques de cet itinéraire septentrional du Pays de Galles est d’être jalonné de châteaux remarquables et classés pour certains au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ainsi celui de Beaumaris - l’un des 600 châteaux du pays à faire le guet sans jamais se lasser.

Beaumaris Castle, Nord du Pays de Galles

Et celui de Conwy

La cité de Conwy possède elle aussi un château classé fort bien conservé et qui fait figure de sévère gardien en surplomb de l’estuaire. Sa série de murs crénelés et ses 8 tours rondes que nous avons comptées, drapent des rues étroites emplies de bâtiments historiques.
Mais de la démesure à la petitesse, il n’y a que quelques pas pour visiter la maison lilliputienne « Quay House » peinte en rouge pompier et habitée pour la dernière fois par un pêcheur du nom de Robert Jones. Attention à la poutre en passant la porte !

La plus petite maison du Royaume Uni, à Conwy - Nord du Pays de Galles

D’autres maisons particulières et historiques méritent le détour comme celles de riches marchands datées du XVIème siècle : Aberconwy et Plas Mawr.

Plas Mawr, Conwy, Pays de Galles

Une pause dégustation de moules chez « Conwy Mussels » par exemple ou dans l’une des meilleures brasseries locales pour déguster une bière brune, rousse, ambrée, au caractère fort ou léger, « The Albion Club » clôturera le tout…

En passant par Llandudno

On ne peut tomber qu’amoureux de cette station balnéaire de Llandudno fréquentée en son temps par l’écrivain Lewis Carroll. La véritable Alice, celle qui inspira son chef d’œuvre au Pays des Merveilles, aurait été une habituée des lieux.

Dotée d’un front de mer gracieusement encadré de promontoires et d’une jetée de 700 m de long, l’endroit fut particulièrement prisé par les Victoriens et Edwardiens.

D’élégants bâtiments multicolores de la fin du XIXème siècle - anciennes maisons de maître transformées pour la plupart en hôtels -, de larges rues commerçantes et des jardins bien entretenus témoignent du charme d’antan.

Jetée, Llandudno, Pays de Galles

Quelques manèges de fête foraine, des machines à sous et des corners de crème glacée finissent de composer ce paisible cadre… lorsque ce ne sont pas quelques pêcheurs blasés taquinant le poisson sur la jetée. Qu’il fait bon de traîner et de se pavaner !

Nos dernières pérégrinations nous amènent à la Galerie « Oriel Mostyn » - dotée d’une impressionnante façade en terre cuite édouardienne - qui s’intéressa très tôt à exposer les œuvres de femmes artistes. Une initiative rare que nous tenions à saluer au passage (NDLR).

Oriel Mostyn Gallery, Llandudno, Pays de Galles

Le long de la baie de Colwyn

La Baie de Colwyn quant à elle constitue un terrain de jeux idéal pour pratiquer de nombreuses activités de plein air ; là encore, le fameux label « Blue Flags » - qui distingue la qualité des eaux internationales - flotte avec panache sur un concentré de plages impressionnant.

Ceux qui préfèrent s’aventurer sur les chemins de randonnée, pourront profiter des 400 types de fleurs sauvages répertoriées le long des falaises calcaires et observer les créatures marines susceptibles d’être repérées.

Quelques très bons restaurants de fruits de mer se déploient dans le comté jusqu’à Colwyn Bay, devenue la plus importante agglomération du Pays de Galles. Une ville un peu moins épique que le rythme de la mer, qui ailleurs, se tisse et s’étire… hormis son théâtre burlesque vieux de plus de 126 ans.

Colwyn Bay Theatre, plus ancien cinéma du Royaume-Uni


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Partagez cette page!

RSS


Suivez nous !


Rechercher sur le site:

"2018 : l’Année de la mer au Pays de Galles" a été écrit par Hervé ROUXEL

À propos de Hervé ROUXEL

Spécialiste Ecosse
et Pays de Galles

En savoir plus

Les Tags