Voyagez autrement avec Alainn Tours !
Notre blog vous invite à découvrir les trésors des Pays Celtes...

Accueil > Voyages insolites > Les Îles St Kilda en Écosse

Les Îles St Kilda en Écosse

un archipel où nature préservée et histoire incroyable s’entremêlent

Les îles St Kilda, un archipel hors du temps, une découverte originale...

L’archipel volcanique St Kilda se situe à l’ouest des Hébrides intérieures, à grande distance des côtes, dans l’océan Atlantique.

Il est inhabité depuis l’évacuation vers Morvern en 1930, du fait de conditions de vie très dures, de ses 36 derniers habitants. Seule une base militaire installée sur Hirta depuis 1957, ainsi que le tourisme, apportent de la vie et de l’animation sur ses terres solitaires.

Son éloignement a isolé sa population et l’a dépourvue de contacts récurrents pendant de nombreuses années. De langue gaélique, les habitants n’ont jamais excédé les 180 âmes.

Les quatre îles de l’archipel...

Les silhouettes d’Hirta, Dùn, Soay et Boreray sont toutes vertigineuses et offrent des panoramas impressionnants. Terrains de jeux de colonies d’espèces d’oiseaux tels les macareux et les fous de bassan. Leur richesse naturelle et leur patrimoine historique les font inscrire en 1986 au patrimoine mondial de l’UNESCO, elles bénéficient depuis 2005 du statut de "patrimoine mondial de type mixte". Les falaises maritimes de l’île d’Hirta sont les plus élevées du Royaume-Uni.


Découvrez l’époustouflant patrimoine naturel de l’archipel St Kilda !

Faune - St Kilda, EcosseLes îles de l’archipel sont gérées par le National Trust of Scotland [1] et constituent une réserve naturelle protégée. La faune de l’archipel est tout à fait singulière, certaines espèces sont même endémiques telles les moutons de l’île Soay, les troglodytes mignons, les troglodytes hortensis et les mulots de St-Kilda. Les colonies d’oiseaux sont impressionnantes, d’avril à octobre, c’est là que s’établit l’une des plus grandes colonies de Fous de Bassan au monde, vous pouvez également observer des Macareux moine, des Pétrels cul-blanc et petite spécificité de l’île de Dùn, des Fulmars. La faune marine est tout aussi surprenante, observez longuement les côtes pour tenter d’apercevoir des phoques gris notamment.

La flore de l’archipel est tout aussi intéressante. À première vue, bien que verdoyantes, les îles semblent avoir peu de végétation. Elles comptent pourtant plus de 700 espèces de plantes à fleurs, de bryophytes, de champignons et de lichens.

Dùn, "le fort" en gaélique, est une île longue de seulement 1,5 km. Il ne subsiste aucun vestige de ce fort, mais certaines cartes indiquent effectivement son existence. Elle fut reliée pendant longtemps à l’île d’Hirta par une arche, détruite probablement lors d’une tempête. C’est sur cette île que s’est installée la plus grande colonie de fulmars de Grande-Bretagne.

Moutons de Soay, St Kilda, EcosseSoay, l’île d’origine de l’espèce primitive de moutons Soay… Ces moutons furent certainement apportés par les premiers résidents de l’île. Ce sont d’ailleurs les seuls "vestiges" visibles de l’occupation de l’île il y a quelques 4000 / 5000 ans. Il y en a environ 200 sur l’île, vivant à l’état sauvage, en se nourrissant de plantago, fétuque rouge et armérie maritime.

Boreray, une île rocheuse, dont la seule végétation est faite de landes et de prés… Elle est peuplée de colonies d’oiseaux en période de reproduction. C’est aussi le lieu d’origine des moutons Boreray, résultants d’un croisement entre le Scottish Blackface et l’espèce éteinte des Hébrides, le Old Scottish Shortwool. C’est une race rare et menacée puisque moins de 300 spécimens sont dénombrés. L’île de Boreray, ne fut habitée que de façon saisonnière par les habitants d’Hirta, pour la chasse. Il subsiste aujourd’hui de petites huttes de pierres dont ils se servaient pour la récolte des œufs et la chasse aux oiseaux.

Hirta… si son principal intérêt réside en ses vestiges historiques, elle est tout de même un trésor de nature… C’est sur cette île que les phoques gris se reproduisent depuis le départ de la population. Elle abrite également un certain nombre de moutons de Soay. En bord de côte ou de plage, vous pouvez apercevoir des algues géantes surprenantes et peu observables en d’autres lieux.

L’île d’Hirta, une histoire riche de 2000 ans !

Iles St Kilda, Hébrides extérieures, EcosseElle est la seule île de l’archipel à avoir été peuplée de façon permanente depuis l’âge de Bronze, cependant des traces de vie plus anciennes ont été retrouvées, notamment des outils et des tessons de poteries, qui dateraient de l’époque néolithique.

Accessibilité de l’île… Pendant de nombreux siècles, l’île n’était accessible qu’en chaloupe, comme le relate l’écrivain Martin Martin après sa visite à la fin du 17e siècle. Il fallait alors ramer plusieurs jours pour l’aborder et ce voyage n’était possible que pendant les saisons douces. Pendant l’automne et l’hiver, il était impossible d’accoster du fait de vagues gigantesques qui se brisaient sur la côte et la plage.

Contact avec le monde extérieur… Les habitants étaient très isolés et en savaient très peu sur l’évolution politique et économique du pays. Jusqu’à la fin du 19e siècle, ils communiquaient grâce à un feu allumé sur le Conachair, qui signifie "colline" ou "phare", c’est en fait le sommet le plus haut de l’île qui culmine à 430 mètres. Puis, le "navire postal", une petite bouée contenant un message, fut créé par un visiteur de l’île et c’est ainsi qu’ils purent communiquer avec les îles des Orcades, voire la côte ouest de l’Écosse, en fonction du courant et des vents.

Iles St Kilda, EcosseSubsistance des habitants... La chasse aux oiseaux (fous de bassan et fulmars) était l’une des principales sources de nourriture, les conditions maritimes permettant peu de pêcher. L’élevage de moutons était également pratiqué ainsi que l’exploitation agricole des terres, pour l’orge et la pomme de terre. Les "cleits" [2] permettaient d’entreposer des oiseaux, du poisson, du foin et des récoltes. Ces petites huttes, construites avec une unique pierre plate et large en guise de toit et de petites pierres entreposées avec des interstices entre elles pour les murs, permettaient au vent de passer afin de sécher et rafraîchir la nourriture entreposée.

La chasse aux oiseaux… C’était une tradition millénaire de l’archipel, les habitudes alimentaires des insulaires ayant peu évolué avec le temps. La chasse requérait une grande habileté et une capacité à escalader les falaises et les stacks. C’était d’ailleurs une tradition initiatique pour les jeunes hommes d’escalader la "Mistress Stone", un rocher escarpé surplombant un ravin, afin de gagner le droit de se marier.

Le départ… Les conditions de vie des habitants se dégradèrent dramatiquement dans les années 1920 avec le décès de quatre hommes par la grippe, puis d’une femme de l’appendicite. Il semblerait que ce dernier décès ait été l’élément déclencheur de leur souhait d’évacuation.

Les vestiges visibles aujourd’hui sur Hirta

Village, St Kilda, EcosseEn exploration, vous découvrez l’impressionnante ville fantôme qui se dresse au coeur d’un paysage verdoyant et désert. Constituée de maisons de pierres typiques des Hébrides, elle s’organise sur une unique rue. Vous pouvez également explorer les 1260 cleits, devenus les habitats des colonies d’oiseaux qui y vivent. Puis vous parcourez l’île à la recherche des vestiges d’une ruche, du musée St Kilda, de l’école, de l’église et des tombes. Pour les amateurs et passionnés d’histoire, ces lieux témoignent de façon poignante du quotidien rudimentaire hors du commun des derniers habitants de l’île !

Comment se rendre sur l’archipel St Hirta ?

Vous avez plusieurs solutions pour vous rendre y rendre. Votre choix dépend surtout de votre itinéraire de voyage. L’idéal, bien sûr, est d’organiser un parcours à travers les Hébrideset de prendre une navette-bateau depuis les îles les plus proches, Lewis ou Harris. La traversée dure environ 2h00, selon la compagnie.

Si vous êtes sur la fameuse île de Skye, une navette-bateau est organisée depuis Uig.

Bateau pour St Kilda, Ecosse

Pensez à ces quelques éléments clés pour la réussite de votre expédition :

  • Vérifiez la météo et prévoyez plusieurs jours de disponibilités afin de garantir votre possibilité de voyager sur l’archipel
  • Réservez à l’avance votre voyage en bateau
  • Prévoyez de dormir à proximité de la ville de départ/arrivée de la navette, vous allez partir une douzaine d’heures, il vous faut donc un point de chute en fin de journée.

N’hésitez pas à nous consulter pour tout renseignement sur les hébergements de ces superbes îles. Et trouvez plus de renseignements sur le voyage ici.

Lors de votre visite, votre bateau vous permet de découvrir les îles de l’archipel depuis la mer, puis, vous avez la possibilité d’accoster, en fonction des compagnies sur les îles d’Hirta et de Boreray… À vous de choisir en fonction de vos envies.

Sur l’île d’Hirta, vous abordez sur la côte du village fantôme de Bay si le temps le permet, l’ensemble de l’île étant principalement formé de roche à pic de mer, c’est l’un des seuls lieux qu’il est possible d’atteindre en bateau.

Visiter ces îles de l’archipel de St Kilda vous plonge dans un passé hors du commun, au contact d’une nature sauvage et impitoyable mais magnifique… Lorsque vous voyagez en Écosse, cette expédition peut constituer un surprenant complément de séjour. Si vous explorez les Hébrides, l’archipel vous permet une découverte approfondie de cette région et de ses spécificités historiques et naturelles. Enfin, si vous êtes passionné de faune et d’oiseaux, en particulier, et vous aimez la mer... l’archipel St Kilda est un "must-see" de l’Écosse !


Notes

[1Voir : www.nts.org.uk/ [en]

[2Cleits : mot gaélique écossais qui désigne des huttes en pierre destinées au stockage

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Partagez cette page!

RSS


Suivez nous !


Rechercher sur le site:

"Les Îles St Kilda en Écosse" a été écrit par Corine LEDANOIS

À propos de Corine LEDANOIS

Co-fondatrice Alainn Tours

Projets de développement Ecosse et Pays de Galles

En savoir plus

Les Tags