Voyagez autrement avec Alainn Tours !
Notre blog vous invite à découvrir les trésors des Pays Celtes...

Accueil > Inspirations celtes > L’île de Skye, dans l’archipel des Hébrides : un concentré du charme et de la (...)

L’île de Skye, dans l’archipel des Hébrides : un concentré du charme et de la beauté de l’Écosse

En Écosse l’île de Skye surnommée "l’île des Brumes" est grande d’environ 75 km de long et entre 5 et 40 km de large, c’est la deuxième île la plus importante. Aujourd’hui habitée par environ 9200 habitants, elle est accessible tout simplement par le pont de Skye qui la relie au continent en passant au-dessus du Loch Alsh ou par ferry, pour ceux qui préfèrent une traversée sur l’eau. Les ferrys arrivent notamment à Armadale au Sud de l’île ou à Uig situé au nord, ces locations sont les points de départ d’excursions tout à fait singulières.

Cette île est très montueuse et comporte des reliefs escarpés. La Chaîne de montagne des Cuillins, au centre de l’île offre tantôt des roches noires idéales pour les férus de haute-montagne tout comme les chaînes de Storr, tantôt des roches rouges plus accessibles à la randonnée moins sportive et rude. Elle alterne ainsi ses paysages et environnements permettant à ses visiteurs de pérégriner au gré de leurs envies.


Débarquer à Armadale, sur l’île de Skye, vestiges et environnement naturel

Pour les visiteurs de l’île de Skye qui débarquent à Armadale, il ne faut pas manquer le Sabhal Mor Ostaig qui organise des événements culturels intéressants et surprenants : concerts, expositions, etc. Toutes ces activités sont l’occasion de découvrir plus en détail la culture locale. À Armadale, il faut également visiter la forteresse dont les ruines entourées de jardins incroyables aux couleurs chatoyantes au printemps et en été, donnent un charme à ne pas manquer. La région proche offre des panoramas incroyables sur des plaines et des collines verdoyantes. Ces plaines abritent des vestiges historiques que les curieux seront heureux de découvrir notamment l’église de Kilmore qui date du 13e siècle.

Randonnée, la découverte de la péninsule de Sleat ou l’ascension des Cuillins et du Mont Trotternish

La péninsule de Sleat est souvent surnommée "les jardins de l’île de Skye". S’organiser une randonnée dans les environs de Aird of Sleat et Point of Sleat permet à la fois de bénéficier d’un parcours "plus doux" que ceux organisés dans les montagnes de l’île et également de découvrir un magnifique aperçu des îles d’Eigg et Rhum depuis les douces pentes des Cuillins rouges. Si vous souhaitez une randonnée plus ardue, parfaite pour les grands sportifs et habitués de la haute-montagne, dirigez-vous directement vers les Cuillins du Nord. Ce ne sera en réalité pas seulement de la randonnée, mais de l’ascension et de la grimpe qui nécessitent une certaine préparation. Les massifs rocheux et vertigineux font face à des landes et des plaines de tourbières interminables, véritable caractéristique des paysages écossais. Lorsqu’ils ne font pas face à l’intérieur des terres, ils donnent sur l’océan tantôt calme, tantôt impétueux.

Paysage côtier de l'île de Skye, en Ecosse

Il faut également découvrir le Mont Trotternish connu pour ses formations rocheuses surprenantes qualifiées parfois "d’aiguilles déchiquetées". Le Mont Trotternish est également connu pour ses sites d’une incroyable beauté tels le "vieil homme de Storr" et enfin ses "Kilts Rocks" ou rochers en forme de kilt qui font face à l’océan et dans lequel longe une cascade.

Le riche héritage culturel de l’île de Skye

L’île a d’abord été connue grâce à l’écrivain Samuel Johnson et au poète Sorley MacLean. Samuel Johnson publie en 1775 "A journey to the western islands of Scotland" après avoir fait la visite des îles des Hébrides. Il exprime alors son regret de ne pas être venu plus tôt, afin de découvrir un véritable héritage culturel. Il fait référence aux répressions de 1745 qui ont eu l’effet d’un « génocide culturel ». Sorley MacLean est plus radical encore et use de son art pour dénoncer les crimes modernes à l’encontre de l’héritage culturel.

Cependant de nos jours, il est encore possible de vous plonger dans le folklore local, tant à travers la musique que la gastronomie, mais également en découvrant les vestiges historiques qui s’y trouvent.

Ainsi, il est possible de visiter la distillerie de Talisker, fondée sur l’île en 1830 faisant face au Loch Harport et de déguster un whisky de caractère. Il sera à même de s’accorder à des mets régionaux, issus notamment de la tradition et de l’héritage de la pêche au hareng qui était l’une des principales activités de l’île au 19e siècle. Aujourd’hui, l’élevage de saumon dans les lochs entourant l’île a également une grande place et a en partie remplacé le hareng.

Le château de Dunvegan est à couper le souffle, il offre une vue sur le Loch Dunvegan, bénéficie de jardins exceptionnels dont la faune est incroyablement variée, colorée et parfumée. Ce château est la demeure ancestrale des Chefs du Clan MacLeod depuis 800 ans. En plus d’abriter les vestiges d’une histoire et d’une culture fortes, il présente à ses visiteurs d’impressionnantes collections de peintures à l’huile, de trésors accumulés par le clan, le tout empreint de folklore local.

Enfin, Skye possède également son propre tartan, typique des Hébrides, aux tons vert et pourpre, créé par un producteur de tweed de Harris.

La faune et la flore de l’île de Skye, une diversité étonnante

Paysage valonné de l'île de Skye, en EcosseLa variété des environnements de l’île permet le foisonnement d’une multitude d’espèces animales et végétales. Des montagnes aux littoraux, en passant par les plaines verdoyantes et les bois, il est possible de découvrir des espèces inhabituelles.

Les littoraux sont notamment les lieux de prédilection des loutres. Nombreuses, elles sont cependant difficiles à voir, mais en vous rendant à Otter Haven à Kylerhea, vous aurez peut-être la chance d’en apercevoir. Des expéditions peuvent être organisées dans l’océan afin d’observer d’autres espèces de mammifères marins tels les dauphins ou les phoques qui peuplent ce dernier.

Revenu sur la terre ferme, il est possible de découvrir sur le Mont Trotternish une très grande variété de faune alpestre, dont de magnifiques orchidées. C’est également l’occasion de voir des prairies de fauches devenues très rares, qui abritent les râles des genêts. Les cerfs sont également nombreux à habiter l’île de Skye.

Sur l’île de Skye, se rapprocher des montagnes c’est aussi se donner l’occasion d’entrevoir des aigles en plein vol ! Enfin, les bois ne sont pas en reste, ils sont l’environnement idéal pour de nombreuses fleurs et plantes sauvages tels les jacinthes ou l’ail sauvage.

Cascade - Paysage de l'île de Skye - EcosseEnfin à Uig, les forêts de frênes et d’ormes blancs côtoient des chutes d’eau prodigieuses et créent un magnifique tableau de maître, captivant le regard de ses visiteurs.

Enfin, l’élevage de moutons est une activité importante de l’île de Skye, notamment les races du Cheviot et du Scottish Blackface choisies pour leur laine.

Portree et quelques villages de l’île de Skye

Portree, est la principale ville de l’île de Skye, Port Rìgh en gaélique (le port du roi), il s’agit plus d’une coquette petite ville qui rassemble des commerces, restaurants, hôtels et B&B malgré sa taille modeste. Très touristique, elle propose quelques animations notamment liées à la navigation.

C’est un endroit particulièrement charmant, son port typique est longé de maisons colorées qui ne dénotent pas avec le paysage verdoyant et les couleurs pastel de l’eau. Le soir venu, les pêcheurs reviennent de leur journée de travail et créent une atmosphère tout à fait hors du temps. De plus, les vieilles pierres ne sont jamais bien loin et donnent du relief au paysage, en outre elles témoignent aussi de la richesse du patrimoine historique et culturel de la région.

Sconser et Broadford sont deux villages sur la côte qui offrent également les réjouissances de la découverte d’environnements traditionnels et pittoresques. Tout le long de l’île des petits hameaux ont été construits, parfois autour d’un petit port de pêche, parfois autour d’une église. Des communautés se sont ainsi créées, perdues au cœur des paysages grandioses de l’île, elles perpétuent les traditions et restent attachées à leurs valeurs. La population chérit sa culture et son héritage, visiter de tels lieux c’est découvrir un autre monde, une nouvelle atmosphère.


Nos suggestions de voyage

Une découverte approfondie des Highlands de l’Ouest et de l’île de Skye !

Durée: 8 jours / 7 nuits

A partir de 707€ /personne
Base 2 personnes

Plus de détails sur ce voyage

10 jours pour découvrir les charmes des îles écossaises : Mull, Skye, Arran....

Durée: 10 jours

A partir de 881€ /personne
Base 2 personnes

Plus de détails sur ce voyage

Un circuit unique de 12 jours pour découvrir les îles Hébrides extérieures : une plongée au cœur de l’Ecosse naturelle et sauvage !

Durée: 12 jours / 11 nuits

A partir de 1062€ /personne
Base 2 personnes

Plus de détails sur ce voyage


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Partagez cette page!

RSS


Suivez nous !


Rechercher sur le site:

"L’île de Skye, dans l’archipel des Hébrides : un concentré du charme et de la beauté de l’Écosse" a été écrit par Hervé ROUXEL

À propos de Hervé ROUXEL

Spécialiste Ecosse
et Pays de Galles

En savoir plus

Les Tags