Voyagez autrement avec Alainn Tours !
Notre blog vous invite à découvrir les trésors des Pays Celtes...

Accueil > Voyages insolites > Hogmanay, le Nouvel An en Ecosse

Hogmanay, le Nouvel An en Ecosse

L’idée de venir passer les fêtes du Nouvel An en Ecosse ne vient pas forcément tout de suite à l’esprit, nous en conviendrons. Pourtant ce pays célèbre la nouvelle année avec énormément de passion et encore un rien de mystère.

En Ecosse, la nuit de la Saint Sylvestre du 31 décembre est identifiée sous le nom de HOGMANAY, une fête dont les origines remonteraient à l’époque Viking pour célébrer le solstice d’hiver.

Fortement marquée par d’antiques rituels païens, HOGMANAY - dont on peine encore à trouver l’origine sémantique – fut longtemps interdite par l’église presbytérienne du fait de ses origines populaires.

Lumineux, bizarre, sauvage et spectaculaire !

Si les animations qui marquent ces fêtes de fin d’année ont tendance à se ressembler - puisqu’elles restent fortement dominées par des feux d’artifice, des concerts et des défilés de musique -, certaines localités ont su préserver des spécificités décalées, parfois bizarres.

Célébration de Hogmanay à Edimbourg, Ecosse

Inverness

Dans cette capitale des Highlands, on célèbre Inverness’s Red Hot Highland Fling dans un grand parc du nord de la ville, près des rives de la Rivière Ness. Un feu d’artifice est tiré tôt pour que les enfants puissent profiter du spectacle avant de rejoindre leurs foyers, tandis que d’autres animations prennent ensuite place dans différents lieux de la ville. À minuit, on entonne le fameux chant Auld Lang Syne (un air écossais traditionnel - connu des français sous le nom de Ce n’est qu’un au revoir mon frère). Avec la cornemuse en arrière fond, la famille et les copains autour, ça fait vraiment tirer les larmes…

Biggar

A Biggar dans le sud du comté de Lanarkshire, les habitants terminent d’empiler un énorme tas de bois - bien en vue de tous – avant d’y mettre le feu. Une joyeuseté destinée toujours à chasser les mauvais esprits et connue sous le nom de Bonfires, un rien païen et sauvage on vous dit.

Stonehaven

On retrouve ces parades et processions illuminées de torches et de boules de feu (Fireballs Parade) à Stonehaven dans l’Aberdeenshire, un moment puissant pour redémarrer une année « vierge ». Il convient effectivement d’éloigner les mauvais esprits par le feu et les cendres ; c’est d’ailleurs symboliquement un ramoneur qui conduit les parades et cortèges de pipe-bands.

Célébration de Hogmanay, Ecosse

De façon plus générale, il est intéressant de constater que cette idée du « grand nettoyage d’hiver » s’immisce dans chaque foyer écossais à cette période de l’année. Les familles pratiquent un récurage complet de leurs intérieurs (Ridding the house). Encore une fois, l’idée de la purification n’est jamais bien loin Dr Freud.
À noter que plusieurs siècles en arrière, cette tradition se terminait aussi par des fulminations à base de Genévrier. Une fois que tout le monde était proche d’étouffer, les femmes ouvraient grandes les maisons et l’on en profitait pour se refaire une santé à grandes rasades de Whisky.

Dufftown

Capitale du Whisky écossais, les habitants aiment à se réunir sur la grand place avec l’aimable bénédiction de l’honorable distillerie Glenfiddich et de l’usine de biscuiterie locale Walkers qui sponsorisent gratuitement la soirée… histoire de partager un moment de convivialité chaleureux avant que ne sonnent les cloches de minuit.

Biscuit Walkers

Là aussi, on retrouve l’idée des offrandes inhérentes aux fêtes de fin d’année. Les voisins se visitent, échangent des vœux et s’offrent des biscuits… et du Whisky pour porter chance.

Edimbourg

La capitale écossaise marque le coup avec 3 jours de fêtes très attendues :

Procession de torches vers Carlton Hill, Edimbourg pour Hogmanay en Ecosse

  • Le 30 décembre : une procession flamboyante - formée par des dizaine de milliers de porteurs de torches, accompagnés de cornemuses et de tambours - forme une rivière humaine partant du cœur de la vieille ville jusqu’à Calton Hill où la soirée s’achève par un spectacle son & lumière.
  • Le 31 décembre : tous les fêtards de la ville se rassemblent pour assister aux concerts live et profiter des pubs ouverts jusqu’au bout de la nuit. Le tout avec le Château d’Edimbourg en toile de fond.
  • Le 1er janvier : la tête comme un poteau et la langue encore pâteuse, les plus cinglés aiment à se tremper le haut des cuisses dans les eaux glacées de la rivière Forth ; le tout revêtus des costumes les plus loufoques et absurdes qui soient (Dookers Parade/Loony Dook).

Baignade déguisée le 1er Janvier, Hogmanay, Ecosse

A Abberdeen, à Oban, et bien d’autres lieux encore, les écossais et les touristes venus des quatre coins du monde seront encore nombreux cette année à venir assister aux meilleures représentations de troupes comiques et d’orchestres de musiciens de tout poil. Vraiment, que serait l’Ecosse sans ces belles traditions et cette humeur joyeuse ?

Il faut voir au moins une fois HOGMANAY, une expérience riche en couleurs pour mettre un pied dans la Nouvelle Année, partager l’humeur joyeuse et délurée qui se propage dans le pays. Accoudé au comptoir d’un pub écossais, un verre à la main et chantant à tue-tête Auld Lang Syne avec les copains… soudain vous entendez sonner les cloches !


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Partagez cette page!

RSS


Suivez nous !


Rechercher sur le site:

"Hogmanay, le Nouvel An en Ecosse" a été écrit par Corine LEDANOIS

À propos de Corine LEDANOIS

Co-fondatrice Alainn Tours

Projets de développement Ecosse et Pays de Galles

En savoir plus

Les Tags