Voyagez autrement avec Alainn Tours !
Notre blog vous invite à découvrir les trésors des Pays Celtes...

Accueil > Coups de coeur et bons plans > Aberdeen, une ville qui crépite

Aberdeen, une ville qui crépite

Ville moderne et dynamique, active économiquement et fort bien desservie, ABDN attire des travailleurs et des touristes de tous bords. Traversée par les rivières du Don et de la Dee, elle vit confortablement de ses activités portuaires et industries off-shore. L’atmosphère des rues s’en ressent… dans les bars, les boutiques et les restaurants, la foule cosmopolite et connectée crépite.

Au nord-est de l’Ecosse, Aberdeen est surnommée « la ville de granit » du fait de ses nombreux bâtiments de granit gris qui s’illuminent au soleil, mais on pourrait aussi la nommer « la ville excentrique » comme à l’image du quartier de Fittie – l’ancien quartier des pêcheurs, jonché de maisonnettes de poupées, de jardins fleuris et de vieux hangars aux couleurs vives.

« …Aberdeen est une ville où les navires peuvent accoster dans les rues du centre-ville. Où les dauphins urbains jouent à l’embouchure du port. Où les habitants font du paddle-board et surfent sur la plage de la ville… »
*visitabdn

Aberdeen, de gris et de bleu vêtue

ABDN possède un patrimoine architectural riche, élaboré en pierres de granit gris à l’origine, construit notamment autour de l’université et de sa cathédrale bâties au XVème siècle. Pied à terre ou marche lente sur de belles rue pavées comme celle de Belmont Street : on pousse la porte du café Books and Beans où les étudiants dégustent une tasse de café au milieu de vieux bouquins, lèche vitrines et arrêt sur image dans des galeries d’art et au fond de cours cachées. Clic clac, c’est dans la boîte…

Université Aberdeen, Ecosse

Le port quant à lui – construit à côté de l’ancienne batterie de Torry – a pris son essor au XIXème siècle avec la pêche aux harengs et à la baleine, à la construction navale, puis à la sidérurgie. Puis dans les années 70, l’aubaine n’est pas tombée du ciel… elle est venue de la mer : l’or noir est sorti des eaux comme les petits poissons de la mer de Galilée. Ce miracle lui a permis de devenir riche, même très riche ! Le pétrole de la mer du Nord est devenu le sang qui a gorgé les veines et les artères de la ville.

Musée Maritime d'Aberdeen, Ecosse

Comme de nombreux ports modernes, celui d’Aberdeen est difficilement accessible. On pourra néanmoins visiter à proximité immédiate l’Aberdeen Maritime Museum dont les étages s’articulent autour d’un modèle réduit de plate-forme pétrolière. La visite est gratuite comme pour bien d’autres monuments tels que Provost Skene’s House, une ancienne maison bourgeoise médiévale transformée en musée historique.

Aberdeen, en vert

Au contraire de bien des villes industrielles, ABDN n’a pas défigurée par ses constructions et ses usines. De nombreux parcs, jardins et expositions florales ponctuent les quartiers de la ville ; sans compter la présence de la mer et de ses longues plages de sable doré dont les habitants profitent à la sortie du travail. Qu’il fait bon se perdre à l’intérieur du parc de Duthie près de la Dee, l’un des jardins les plus grands d’Europe ou prendre un verre sur la plage du centre ville.

Plage du centre, Aberdeen, Ecosse

Le moderne et l’ancien s’imbriquent à foison, rendant l’âme de cette ville maritime si particulière.

Tandis qu’à moins d’une heure de là, des golfs et des parcs nationaux comme celui des Cairngorms, font le plein de résidents et de touristes en mal de paysages naturels spectaculaires ou de châteaux écossais.

Il y en a vraiment pour tous les goûts…

Aberdeen, une ville qui crépite même sous la neige, Ecosse

Dans le Comté d’Aberdeenshire

La route des châteaux

La région d’Aberdeen est connue pour sa splendide vallée entourée de bois de bouleaux et ses nombreux châteaux.

Impossible de les évoquer tous et si nous ne devions en retenir qu’un, pourquoi pas celui de Balmoral Castle qui accueille depuis plusieurs générations la famille royale et qui constitue la résidence estivale de la reine (dont soit dit en passant, personne n’envierait la lourde tâche – versus la nouvelle série « The Crown »). Off the record à ce sujet, la rumeur court que cette demeure abriterait un abri anti-nucléaire… dont nous ne pouvons confirmer à cette heure l’existence.

Chateau de Balmoral, Ecosse

Chaque année, le premier samedi de septembre, on peut tenter d’apercevoir aussi les augustes propriétaires susmentionnés, au rassemblement traditionnel de Braemar Gathering - fameux jeux des Highlands où les compétiteurs en kilt rivalisent d’adresse autour d’épreuves farfelues.

Jeux de Braemar, Highland Games, Ecosse

La route du Whisky

D’Aberdeen, on rejoint aussi en peu de temps la région de Spey qui est un véritable Eden pour tous les amateurs de Whisky, ainsi les distilleries de la Royal Lochnagar au sud de la Dee ou encore celle de Strathisla : l’une des plus anciennes d’Ecosse et berceau du Chivas Régal… dont Franck Sinatra fut un adepte (N.D.L.R : en particulier le 12 ans d’âge)

La route des plages

Les falaises escarpées et les imposantes dunes de sable surplombent les plages le long de l’Aberdeenshire et de la côte du Banffshire. En été, la lumière ici est spéciale, les jours sont presque sans fin, les couchers de soleil peuvent éclairer la mer sur laquelle les surfeurs opèrent.

Moray Firth - Réserve de dauphins, Aberdeenshire, Ecosse

L’homme et l’animal y vivent en parfaite harmonie… tout juste si les baigneurs ne saluent pas les phoques et les dauphins qu’ils croisent au-dessus des vagues… Bonjour toi, ça baigne ? Pas mal et toi, je passe à gauche ?

Le Parc National des Cairngorms

Le Parc National des Cairngorms couvre une partie des Highlands et sa chaîne de montagnes englobe quelques uns des plus grands sommets écossais [sur lesquels les écossais pratiquent le ski en hiver]. Il s’agit du plus grand parc de Grande-Bretagne, un régal pour tous les passionnés de nature brute et d’activités de plein air.

Le parc national de Cairngorms, en Ecosse

De nombreux évènements vont se dérouler à Aberdeen toute l’année 2018 et le site VisitABDN est à cet égard très utile.

N.B : Comment se rendre à Aberdeen ?
On peut arriver à Aberdeen de tous côtés : par la mer et les airs, les bus et le rail, la route et l’autoroute. La ville est hyper connectée avec son propre aéroport international, sa gare ferroviaire et ses lignes de ferry qui arrivent au pied d’Union Square.

A la porte des Highlands et à -3 heures de route d’Edimbourg, de Glasgow et d’Inverness, les autorités ont compris l’intérêt de bien cadrer la chose… l’opulence économique a permis d’atteindre le résultat souhaité.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Laissez une ligne vide ("Sautez une ligne") pour créer un paragraphe.

Partagez cette page!

RSS


Suivez nous !


Rechercher sur le site:

"Aberdeen, une ville qui crépite" a été écrit par Emmanuel RENE

À propos de Emmanuel RENE

Circuits internet
Toutes destinations

En savoir plus

Les Tags